Camponotus cruentatus

4 avis client
Livré chez vous sous 24h avec Chronopost Paiement sécurisé
Assurance livraison offerte Bien être animalier respecté
Effacer

Gagnez jusqu'à 50 Points.

Tout ce que vous devez savoir sur moi

DifficultéDébutant
HabitationEurope du Sud
ReineTaille : 14 – 16 mm Couleur : gris foncé à noir ; un gastre orange et noir
OuvrièreTaille : 6 – 14 mm Couleur : gris foncé à noir ; un gastre orange et noir
MajorOui
NutritionMiellat, liquide sucré et petits insectes (mouches, vers de farine, moustique, petit criquet)
HumiditéAire de chasse : 30 – 50% Nid : 50 – 60%
TempératureAire de chasse : 21-28° Nid : 24-28°
HivernationOui, de fin novembre à fin février à 15 °C (a un biorythme endogène)

 

acheter des fourmis

La fourmis Camponotus cruentatus est une espèce très rare et très recherchée par les passionnés. En effet, la taille impressionnante des ouvrières fait de la Camponotus cruentatus la détentrice du record de la plus grande ouvrière de France avec une taille de 21 mm ! C’est une espèce très agressive, qui défend son territoire si elles se sentent menacées. Elles peuvent se défendre en déposant des gouttes d’acide formique sur leur agresseur mais aussi sur leur proie.

La Reine

La reine Camponotus Cruentatus mesure en moyenne 16mm, et peut aller jusqu’à une taille de 18mm ! Elle est très impressionnante avec de belles couleurs orange et noir mat.

Les ouvrières

La caste chez les ouvrières se divise en 3. On peut observer des majors, médias et minors. Les majors sont énormes avec de puissantes mandibules et peuvent faire la même taille que la reine ! On peut observer chez les ouvrières une bonne physogastrie, signe de bonne santé. Les ouvrières se développent dans des cocons en 1 mois ou 2 mois pour les plus gros majors !

Que mange cette espèce ?

En élevage, cette espèce se nourrit principalement de liquide sucré, comme du miellat, de gelée au miel protéinée , mais aussi de fruit bio, et de quelques insectes séchés, fraîchement tués, ou congelés.

Et dans la nature ?

Dans la nature, vous retrouverez cette espèce sous les pierres en garrigue, dans les forêts et prêt des côtes. Vous aurez la chance de les observer aux alentours des arbres et des plantes grasses. A taille adulte, une colonie peut aller jusqu’à 12 000 individus.

Quelques conseils d’élevage

  • Si vous observez des nymphe au lieu de cocons, c’est un signe de manque d’hydrométrie.
  • Si elle manque de place, elles ne manqueront pas de creuser.
  • C’est une espèce qui a besoin obligatoirement d’une période d’hivernation (3 mois entre 8 et 15°C). Si vous ne respectez pas cette période de pause pour la Reine, la colonie sera en danger, ce qui peut provoquer la mort de la reine, donc de la colonie.

Vous pourrez aussi aimer

Menu