Les fourmis
0
Temps de lecture : 4 minutes

Messor Barbarus : tout ce que vous devez savoir !

Messor Barbarus

La messor barbarus est une espèce absolument fascinante. Il suffit d’entendre ou de lire son nom pour que la curiosité s’installe ! Mais alors, quelles sont les caractéristiques de cet insecte ? Quel est son mode de vie ?

Dans les lignes à venir, Achat-Fourmis vous propose de découvrir cette travailleuse acharnée. Alimentation, origine, taille… vous aurez toutes les informations en main au moment de choisir votre colonies de fourmi. Qui sait, peut-être que la messor barbarus remportera votre préférence ?

La messor barbarus : une espèce polymorphique

Si vous décidez de vous lancer dans l’élevage de cette espèce, vous remarquerez rapidement la diversité des tailles au sein de la fourmilière. En effet, la messor barbarus est réputée pour sa polymorphie : elle peut prendre de nombreuses formes, et les variations de grandeur sont parfois importantes d’une fourmi à l’autre.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes :

  • Il y a un écart de 9mm, en moyenne, entre la plus grande et la plus petite des ouvrières.
  • L’écart entre les reines (gynes) est moins impressionnant (2mm), mais elles comptent parmi les plus grandes chez ces insectes; 14 à 16mm au total.

Voilà déjà un premier aspect fort intéressant. Qu’en est-il maintenant de leurs origines et, c’est le plus intéressant, de leurs habitudes en ce qui concerne le climat ?

Quel est le climat préféré de cette fourmi ?

Pour observer la messor barbarus dans son milieu naturel, il faut prendre un peu de soleil. En effet, c’est dans les régions méditerranéennes que cette dernière évolue.

Par conséquent, on conseil aux éleveurs de recréer (autant que possible) un climat mi-sec, mi-humide, en faisant cohabiter une zone plus sèche, et une autre plus humide au sein de la fourmilière.

En ce qui concerne la température ambiante, privilégiez 25 à 30°C pour que ces petites bêtes évoluent dans les meilleures conditions.

Et attention ! Lorsqu’elles sont sur les rives de la Méditerranée, ces fourmis ont pour habitude d’entrer en diapause. Ce phénomène, intimement lié à l’hivernation, consiste en une sorte de veille annuelle.

C’est pourquoi il est vivement recommandé de faire baisser la température de leur nid artificiel à 12°C, entre le mois de novembre et le mois de mars.

Ainsi, vous allez considérablement prolonger la durée de vie de la colonie. Le cycle de reproduction sera optimisé.

Mais il n’y a pas que la température qui joue un rôle, bien sûr… il y a aussi la nourriture. Que devez-vous savoir à ce propos ?

La messor barbarus : cette grande fan des graines

Oui, la messor barbarus se nourrit essentiellement de graines ; on la dit donc granivore.

Il est important de se procurer ces denrées alimentaires pour que vos insectes puissent se repaître régulièrement. De nombreux mélanges sont en vente, qui permettent d’offrir aux fourmis les nutriments dont elles ont naturellement besoin.

Il s’agit de leur constituer un grenier, auquel elles pourront avoir accès en fonction de leurs besoins. Pour cette raison comme pour tant d’autres, il est important de se montrer responsable face à votre fourmilière : tout comme les autres animaux de compagnie, ces championnes de la logistique ont besoin de réserves ! 😊

Vous pouvez aussi décider de faire varier leurs « menus », en leur proposant parfois d’autres insectes ou du liquide sucré. Veillez tout de même à établir un régime cohérent, en vous renseignant sur les bonnes pratiques à ce sujet. Comme toujours, il faut éviter d’adopter une stratégie aléatoire. Sinon, certaines « résidentes » pourraient y laisser leur santé…

Tout cela vous donne déjà un aperçu intéressant de cet animal et de ses spécificités. Mais comme on le sait, l’un des intérêts principaux de l’élevage des fourmis… c’est de voir ces petits créatures évoluer. Se multiplier.

Comment cette espèce se développe-t-elle ?

messor barbarus

En l’occurrence, la messor barbarus est une espèce monogyne. Autrement dit, elle n’a qu’une seule reine. Cette « monarque » est réputée pour son indépendance : elle assure la subsistance des œufs en attendant que les premières ouvrières puissent commencer leur ouvrage.

Dans le vocabulaire de la myrmécologie (l’étude scientifique des fourmis, donc), on appelle fondation ce moment où la gyne apporte un premier souffle de vie à la colonie.

Afin que ce phénomène essentiel soit possible, une fourmilière artificielle doit être équipée d’un tube à essai. Ce dernier sera à l’abri de la lumière et offrira une réserve d’eau régulièrement renouvelée.

Il est important que cet espace dédié à la formation du groupe soit raisonnablement isolé, et à l’abri de la lumière. Aussi, le calme est un facteur déterminant.

Dans ces conditions, vous pouvez espérer 1000 fourmis tous les trois ans… ce qui évidemment est un chiffre approximatif, mais encourageant. La durée de vie de la gyne est en outre très bonne ; elle s’élève à 20 ans environ.

La messor barbarus : une espèce populaire auprès des éleveurs

Certains vous diront que la messor barbarus n’est pas l’espèce la plus facile à élever. C’est sans doute parce qu’il faut prendre certaines précautions matérielles, et veiller plus précisément au stock, que ce soit au niveau de l’eau disponible ou des graines à disposer dans le grenier.

En réalité, prendre soin de ces petites bêtes méditerranéenne n’est pas si complexe, et pour une raison simple : elles font preuve d’une immense adaptabilité.

Ce sont des fourmis intelligentes et parées aux changements – même un peu brusques. Dès lors, contrairement à certaines de ses « cousines », la messor barbarus donne un droit à l’erreur plus important.

Cela ne doit pas vous amener à négliger vos responsabilités, évidemment. Mais il y a de quoi soulager celles et ceux qui préfèrent garder une marge !

Tout cela vous a donné envie d’observer ces petites bêtes de plus près ? Vous souhaitez tenter l’expérience et vous procurer une fourmilière artificielle peuplée par ces fascinantes créatures ?

N’hésitez pas à nous contacter dès maintenant. Nous vous garantissons un service sur mesure pour que vous puissiez découvrir un univers fascinant et plein de vie.

Plus d’articles sur le sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
You need to agree with the terms to proceed

Articles Populaires
Suivez-nous
Instagram