Comment choisir son espèce de fourmis ?

achat fourmis comment choisir

Pour débuter dans l’élevage de fourmis, le choix des espèces est un critère important à prendre en compte. Le mieux est de commencer avec une petite colonie et développer ensuite l’élevage en ajoutant d’autres espèces.

Quelles espèces pour débuter ?

Il existe des espèces de fourmis plus simples à élever que d’autres lorsqu’on débute dans ce domaine. Parmi elles, on cite en premier lieu les Messors qui sont très appréciées des débutants. Ce sont des insectes granivores qui se nourrissent essentiellement de graines. Cette espèce se développe rapidement et peut former différentes castes. Puis, les Lasius sont également des espèces très prisées lors de l’achat fourmis. Elles pardonnent facilement les soucis d’élevage comme le manque d’humidité et les variations de la température. Cependant, elles se nourrissent de miellat qui est plus difficile à conserver. Enfin, le Myrmica est une espèce très choisie pour constituer une excellente base d’observation. Très agressive, cette espèce exige une humidité importante, mais se développe très rapidement.

Les espèces pour une nouvelle découverte

Pour une nouvelle observation chez soi et ajouter plus d’originalité à sa fourmilière, la Tetramotium et la Pheidole sont intéressantes. Ces deux espèces se caractérisent par leur petite taille qui leur permet de s’évader rapidement si leur espace ne leur plait pas. Ensuite, les Camponotus peuvent aussi être un bon choix. Ces fourmis sont magnifiques et impressionnantes, mais il faut attendre beaucoup plus longtemps pour voir leur développement. Les espèces exotiques venant de l’extérieur de l’Europe comme les Attas Sexdens constituent également un choix intéressant en raison de leurs comportements très différents des espèces existant en France.

Quelques conseils sur l’élevage de fourmis

Il faut savoir que le stress est le plus grand ennemi des fourmis en captivité. Il importe alors de respecter les conditions et le mode de vie de ces insectes dans leur nature. Ils ne nécessitent pas de luminosité artificielle dans leur nid. Il est préférable de maintenir ce dernier dans le noir. Quant à la température, mieux vaut se renseigner sur les besoins de chaque espèce pour assurer leur survie. Enfin, il faut soigner l’alimentation des fourmis en privilégiant les nourritures sans pesticides. S’il faut leur donner des mouches, moustiques ou autres insectes, il est impératif de les mettre au congélateur pendant 24h pour tuer les acariens.

Vous devez également vous assurez si l’espèce choisie a besoin d’un hivernage.

Elever une colonie de fourmis n’est pas une chose aisée. Mais en choisissant des espèces adaptées à sa région, mais aussi à ses envies, cela pourrait devenir très fascinant. Ainsi, il ne faut pas négliger le choix des espèces si on veut réussir l’élevage.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
You need to agree with the terms to proceed

Articles récents

Suivez-nous

Newsletter

Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Recevez nos nouvelles offres et nouveaux articles de blog.

Menu