Colonie de Camponotus Ligniperdus

Livré chez vous sous 24h avec Chronopost Paiement sécurisé
Assurance livraison offerte Bien être animalier respecté
Effacer

Gagnez jusqu'à 35 Points.

Tout ce que vous devez savoir sur moi

DifficultéIntermédiaire
HabitationEurope centrale
Reine16 – 18 mm
Ouvrière6 – 14 mm
MajorOui
NutritionLiquide sucré, et des insectes de temps en temps
HumiditéAire de chasse : 30 – 50% Nid : 50 – 60%
TempératureAire de chasse : 18-28° Nid : 21-25°
HivernationOui, de fin octobre à fin mars à 5 – 8 °C

 

acheter des fourmis

L’espèce Camponotus Ligniperdus est la plus grande espèce de fourmis en France, et la deuxième plus grande espèce en Europe ! Du fait de sa taille et de ses nombreux atouts, elle est l’une des espèces la plus appréciée par les éleveurs. Vous allez découvrir pourquoi.

La Reine

Avec ses couleurs noir brillant et rouge au niveau du thorax, elle peut atteindre une taille de 18mm. Impressionnant n’est ce pas ? C’est une espèce totalement monogyne, la reine n’acceptera donc pas d’autre reine dans la colonie ! Elle ne pratique ainsi ni l’oligogynie, ni la pléométrose. La reine peut présenter une forte physograstrie, qui peut ainsi atteindre 24mm.

Les ouvrières

Chez les ouvrières, on peut observer un joli polymorphisme, certaines ouvrières peuvent être parfois 2 fois plus grosses que les autres, dans la même colonie !

On peut observer chez cette espèce 3 castes d’ouvrières composées de minor, média et major. Les majors sont impressionnants, qui peuvent atteindre la même que la reine, qui possède de très puissantes mandibules.

Les ouvrières de couleur noire et rougeâtre, possèdent une forte pilosité. Les ouvrières peuvent être agressives si elles se sentent menacées. Elles se servent de gouttes d’acide formique qu’elle injecte sur leur proie et sur leur agresseur.

Que mange cette espèce ?

L’espèce Camponotus Ligniperdus se nourrit principalement de produits sucrés pour insectes, mais aussi de fruits bio, mais qui peut aussi se nourrir d’insectes morts, fraichement tués, congelés ou lyophilisés et dans quelques cas de la viande, comme du jambon, pour un apport en protéine. C’est donc une espèce omnivore, qui est facile à nourrir car très opportuniste, comme à l’état naturel.

Et dans la nature ?

Vous pourrez observer les Camponotus Ligniperdus dans des zones naturelles où les climats sont tempérés, dans des zones montagneuses. Elles préfèrent les liserés de forêt, à flanc de montagne ou de colline, dans des zones boisés et un peu rocailleux. Vous pourrez les observer jusqu’à 2400 mètres d’altitudes comme dans le Vercors ou en Haute-Savoie, mais plus généralement en Europe du Sud.

Camponotus ligniperdus est une espèce typique des zones naturelles des climats tempérés et montagnards. Son biotope le plus fréquent est la lisière de forêt, si possible à flanc de montagne ou de colline. En Europe du Sud, sa répartition est limitée à la haute montagne sous les forêts de feuillus. En altitude, on l’observe jusqu’à 2 400 mètres (selon les observations de nos membres dans le Vercors et en Haute Savoie). Cette espèce affectionne les milieux boisés légèrement rocailleux, propices à son développement.

Dans la nature, la colonie peut atteindre jusqu’à 10 000 ouvrières avec des ouvrières qui s’aventurent très loin de leur nid.

À l’état naturel, la colonie se nourrit principalement de millet de nectar qui provient de pucerons qu’elles élèvent sur des plantes grasses, présentes dans leur biotope.

Quelques conseils d’élevage

  • Nous conseillons de maintenir la colonie aux alentours de 28°, qui permettra un développement optimal du couvain
  • L’hivernage est obligatoire de fin octobre à mars, à 5 à 8°, ce qui permet à la colonie de se reposer

 

Vous pourrez aussi aimer

Menu